Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/05/2008

Photo Finish

Valentine et Christian atterrissent à Casablanca où ils n'avaient pas remis les pieds depuis quarante ans. Ils veulent retrouver la trace d'André, un homme qui a beaucoup compté dans leur vie. S'est-il vraiment donné la mort comme on l'a pensé à l'époque ? 1018179815.jpgC'est ce mystère que vont tenter de résoudre Valentine et Christian, en retournant sur les lieux de leur jeunesse, en renouant avec d'anciennes connaissances, en prenant des photos. Peu à peu se dessine en creux le portrait d'André, mais plus les souvenirs affluent, plus cet homme apparaît insaisissable et porteur de lourds secrets.
Voyage nostalgique dans le Maroc à la veille de l'indépendance, roman noir sur la mémoire, Photo-Finish est tout cela mais surtout, ce livre nous parle avec pudeur et émotion du crime commis par une société qui n'a pas su éviter le naufrage de sa jeunesse.

16:03 Publié dans Livres | Lien permanent | Commentaires (2)

16/03/2008

Cool, Bentch !

2123873181.jpg"Les coups pleuvent, un homme debout gémit, une étudiante hurle en agitant ses dreadlocks. Deux femmes au bord d'un trottoir pleurent en se couvrant le visage, un ado cherche à s'enfuir, la tête en sang.
Isolé, Bentch vacille, il sent qu'il se passe quelque chose d'étrange, un changement dans les sons, il s'imagine que c'est son oreille qui n'entend plus ou qui entend mal, mais c'est autre chose. C'est une rupture, une pulsation qui se fige dans l'air, c'est le temps qui s'arrête, c'est la mort."

Cool, Bentch !, le dernier opus de la trilogie vient de paraître, après Bentch & Cie et Bentch Blues (Ed. Fayard).

  

16:33 Publié dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0)

29/02/2008

Shanghaï Skipper

330254379.jpg.2.jpgDans les veines de Skipper, marin déjanté reconverti en veilleur de nuit, c’est l’Orénoque qui coule à flots sur un tempo tumultueux… Pour Arnaud Lebras, PDG ripoux en rupture de ban, les rêves prennent la forme d’un matelas de dollars. Pour Marie-Lotte, sa revanche serait de claquer cette fortune dans des palaces exotiques… Robert, lui, se verrait bien calife à la place du calife. Quant à Betty, Pogna et les autres, seules la connerie et la rage animent ces allumés en perdition… Ainsi va le monde, absurde et tourmenté sauf que… Sauf que lorsque la furia de l'Orénoque se réveille, la vie prend alors des allures shakespeariennes !
C'est ce que vous pouvez lire sur la 4ème de couverture.
Editions Jigal.

17:39 Publié dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : jigal