Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • De Gaulle n'est pas un auteur de polar (sortie octobre 2016).

    4ème de couverture :

    Le 29 mai 1968, alors que Paris se pare de barricades, De Gaulle s'invite incognito chez le général Massu et son épouse à Baden-Baden. Une disparition dont personne, ni Pompidou son premier ministre, ni de Boissieu son propre gendre, ne sait rien, sauf... Tito Topin.

    Pendant que le président de la République et le grognard de la guerre d'Algérie se rappellent leurs fredaines de jeunes officiers en Afrique, un crime est commis dans la résidence de Massu.

    -1.jpg

    De nos jours, un écrivain est chargé à l'occasion du prochain cinquantenaire de mai 68 d'enquêter sur ce qui s'est dit pendant ces quelques heures passées à Baden-Baden. Entre deux amours et deux verres de blanc, parviendra-t-il à découvrir les raisons du voyage éclair de de Gaulle ? Est-il lié au meurtre comme le prétendent les Russes ?

    Le célèbre auteur de polars, créateur de Navarro, entraîne le lecteur dans une rocambolesque et pourtant vraisemblable histoire de cadavre et de soldats russes passant à l'Ouest, tout en dressant un portrait haut en couleurs des deux protagonistes. Un régal !