Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/12/2013

Allez, l'O.M. !

7.jpgIls sont toute une tablée sur la place, près de la fontaine, ils ont passé commande pour le repas dominical, des pizzas pour l'essentiel, et en attendant les adultes boivent des bières, des pastis, des mauresques, ils rient volontiers et parlent fort, on devine qu'ils ont des liens de parenté ou qu'une vieille amitié unit ces femmes et ces hommes. Les enfants jouent, ils courent autour des tables, tombent, se relèvent, s'aspergent avec l'eau de la fontaine. Fabien, ne traverse pas la rue, crie une mère en se dressant sur sa chaise. L'enfant revient près d'elle, elle se rassoit. Charles, touche pas cette cochonnerie ! dit un homme en attrapant son enfant par le col alors qu'il allait ramasser le vieil emballage d'un carnet de Miko qui traîne par terre. Bon Dieu, ajoute l'homme, pourquoi les gens ne jettent pas leurs saloperies dans une poubelle, à quoi elles servent les poubelles ? À propos de poubelles, dit un autre en s'esclaffant à l'avance, tu sais ce que ça veut dire O.M. ? Silence. Ça veut dire : Ordures Ménagères. Et de s'esclaffer plus fort. Putain, tu insultes l'O.M. ? Mais non, c'est juste une blague… Putain, répète un peu, t'as dit que mon club c'est des ordures ? Mais, c'est pour rire, merde… C'est à moi que tu dis, merde ? Les deux hommes se dressent, un verre de chardonnay se renverse et se brise. Faites pas les cons ! gueule une femme. Un enfant hurle.

 

 

Les commentaires sont fermés.