Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/04/2012

"PLUME DE CRISTAL" AU FESTIVAL DU FILM POLICIER DE LIÈGE.

image001.jpg

Des rats et des hommes, paru aux Editions Rivages en 2011, obtient le Prix "Plume de Cristal", à Liège, comme meilleur roman policier de l'année. Je me suis demandé pourquoi un prix de polar s'intitulait "Plume de Cristal", sa transparence me semblaient en contradiction avec le genre noir. "Plume de plomb" m'eût semblé plus adéquat. En me documentant, j'ai appris avec émotion que c'était le titre d'un roman de Bob Morane, par Henri Vernes, un auteur belge.

Aussitôt, je rembobine le film de mon existence et je me retrouvais en 1963 ou 64, à Casablanca, admiratif, assistant au tournage d'un épisode de la série télévisée Bob Morane. La production avait loué ma Buick décapotable pour l'occasion (Eh oui, une Buick noire 51, toute en chrome !). L'acteur, Claude Titre, tenait le volant, cheveux au vent, sourire aux lèvres, dents carnassières. Et voilà que ce prix me renvoyait au héros de ma jeunesse. J'en étais à la fois fier et revivifié. Il me semblait qu'à présent, je faisais partie de la famille du Commandant. L'Ombre Jaune, son ennemi juré, n'avait qu'à bien se tenir.

Renseignements pris sur place, je tombe des nues. La ville de Liège est un grand centre de cristallerie, comme Baccarat ou Arques, et le prix s'est appelé prosaïquement plume de cristal pour cette seule raison. Tout le monde ignorait qu'un roman s'intitulait ainsi. Les légendes sont toujours plus belles que la réalité.


Les commentaires sont fermés.