Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Tito TOPIN

Comme graphiste, Tito Topin a réalisé des campagnes publicitaires, des affiches de films, des génériques de films, des illustrations et deux bandes dessinées avec Jean Yanne (La langouste ne passera pas, Voyage au centre de la C...). Comme écrivain, il a publié chez Grasset, Gallimard, Fayard, La Branche, Nathan, Syros, Rivages Noir. Denoël, et récolté plusieurs prix. Le prix Mystère de la Critique pour "55 de fièvre", le Grand Prix de la Littérature Policière pour "Un gros besoin d'amour", le Prix Polar de Cognac pour "Bentch & Cie". Comme réalisateur, il a fait trois courts métrages (Tes yeux de braise me font merguez, Que tes larmes ruissellent sur la vaisselle, Le Bon, la Belle et le Fainéant). Comme scénariste, il a écrit pour le cinéma et surtout pour la télévision. Il est notamment le créateur, le directeur de collection et le dialoguiste du légendaire Navarro, ce qui représente pour cette seule série l'écriture de plus de cent films auxquels il convient d'ajouter une cinquantaine d'autres. Ses derniers romans : Les enfants perdus de Casablanca (Ed. Denoël). Tout le monde il est beau, tout le monde il est Jean Yanne (Naïve).

Interêts

Littérature, audiovisuel, policier.